• Remise de prix au groupement des femmes pépiniéristes Sèdégbé de Bohicon: Le ministre Koudénoukpo honore son engagement

    Le ministre de l'Environnement et de la protection de la nature, Mme Juliette Biao Koudénoukpo a offert au groupement des femmes pépiniéristes Sèdégbé de Bohicon un important lot de matériel de travail. Un prix octroyé à ces femmes pour la qualité de leur travail de production de plants dans le cadre du projet d'appui à la gestion des forêts communales (Pagefcom). C'est la salle de conférence de la mairie de Bohicon qui a servi de cadre hier à la cérémonie de remise de ce prix. 10 arrosoirs, une motopompe et un groupe électrogène. Voilà le lot de matériel gagné par le groupement des femmes pépiniéristes Sèdégbé de Bohicon. Ce prix est la concrétisation d'un engagement pris par le ministre Juliette Koudénoukpo Biao lors d'une visite à ce groupement au mois d'août 2008. au cours de cette visite, le ministre béninois de l'environnement a touché du doigt la qualité du travail de ses femmes qui offres des prestations de services dans le cadre de la mise en œuvre du projet d'appui à la gestion des forêts communales. D'ailleurs dans le cadre de ce projet du gouvernement du Dr Boni Yayi pour un enrichissement des ressources naturelles dans les départements de l'Atlantique, du Zou et des Collines, le groupement récipiendaire a livré déjà 166.000 plants au Pagefcom. C'est donc fort de ce travail que le ministre a tenu a respecter son engagement en leur décernant un prix, qui est un encouragement à mieux faire. Dans son mot de bienvenue, le coordonnateur du Pagefcom, le Colonel Paul C. Djogbénou a rappelé les circonstances dans lesquelles le ministre a pris l'engagement de venir en aide au groupement Sèdégbé. «En bonne experte, Madame le ministre a apprécié et loué le savoir-faire des femmes du groupement et s'était alors engagée à les encourager à aller de l'avant dans leur entreprise», a témoigné le Colonel Djogbénou. Selon lui, ces femmes, a qui il a adressé ses félicitations, ont exécuté «sans faille le contrat de fourniture de 166.000 plants de teck les liant au Pagefcom» au titre de cette année. Profitant, de l'occasion, le Colonel Djogbénou a présenté le Pagefcom. «Le Pagefcom est un projet d'appui de l'Eta aux communes pour la gestion durable des forêts et des ressources naturelles de leur territoire en vue de contribuer à la réduction de la pauvreté», a affirmé le Colonel Paul Djogbénou. Le principal partenaire du projet, at-t-il ajouté est la Banque africaine de développement (Bad). «il a commencé en 2007 pour une durée de six ans. Sa zone d'intervention couvre les 23 communes des départements de l'Atlantique, du Zou et des Collines», a indiqué le Coordonnateur du Pagefcom avant de dire que le projet entend mettre en place 6900 ha de plantations communales de teck et de bois de chauffe, enrichir 150.000 ha de forêts naturelles et 50 ha de forêts sacrées. Aussi, il vise à aménager 23 espaces verts appuyer à la réalisation de 1000 ha de plantations individuelles et mettre en place 3 fermes d'élevage d'animaux sauvages sur près de 3000 ha dans trois communes notamment Zogbodomey, Djidja et Savalou. Procédant à la remise du prix, le ministre Juliette Biao Koudénoukpo a rappelé la mission et les objectifs du Pagefcom et les conditions dans lesquelles elle a pris l'engagement d'encourager le groupement Sèdégbé. Elle a félicité les douze femmes de ce groupement pour la qualité de leur production. Selon le ministre de l'environnement, tout travail bien fait mérité une récompense et c'est le sens de l'engagement qu'elle a tenu a honoré envers ce groupement qui malgré les moyens de travail insuffisants produit des plants de qualité. Elle a invité membres du groupement Sèdégbé à s'efforcer de faire toujours bien leur boulot, à s'unir davantage et à utiliser le matériel à bon escient afin qu'il en tire profit pour leur épanouissement. A l'endroit des autorités communales, le ministre Koudénoukpo les a invité à assurer leur mission en matière d'environnement en vue de la protection des ressources naturelles et de la lutte contre la pauvreté. La représentant des récipiendaire Mme Pulchérie Langanfin et le représentant du maire de Bohicon, le premier adjoint M. Sanny Mama ont remercié le ministre pour ce geste combien important et louable. Mme Langanfin a promis au nom du groupement faire bon usage du matériel. Quand au premier Adjoint au maire, il a demande au ministre Koudénoukpo de venir en aide aussi aux autres groupements de femmes qui font un travail de qualité autant que le groupement Sèdégbé dans la production de plants dans la commune de Bohicon. Très satisfait et content de ce geste du ministre de l'environnement, les femmes bénéficiaires du prix ont loué le Seigneur pour qu'il accompagne ses efforts remarquables dans l'amélioration de l'environnement et la gestion des ressources naturelles depuis qu'elle dirige ce département ministériel. Christophe D. ASSOGBA

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :