• Le talent béninois récompensé au Canada et en Gambie: Le journaliste Virgil Houessou remporte simultanément deux prix internationaux

    En une semaine un journaliste béninois ramène au pays deux prix en même temps. C'est une première et c'est Virgil Houessou du quotidien ‘'L'événement précis qui a réussi ce coup. Il vient d'être simultanément lauréat du Prix d'Excellence des journalistes de l'Afrique de l'Ouest (Ujao) et du Prix francophone de la liberté de la presse Prix RFI RSF OIF. Le dimanche 19 octobre 2008 à Québec (Canada), en marge du 12ème sommet de la Francophonie, Son Excellence la Très Honorable Michaëlle Jean, Gouverneure Générale du Canada, a remis le prix Rfi-Reporters sans frontières-Oif 2008 (Catégorie Presse écrite) à notre confrère Virgil Houessou du quotidien ‘'L'événement précis''. C'était à la résidence la Citadelle de Québec, en présence de l'Administrateur général de la Francophonie, de Geneviève Goëtzinger, directrice déléguée de Rfi, Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières et Hervé Bourges, président d'honneur de l'Union internationale de la presse francophone, président du jury. Virgil Houessou a été primé grâce à son article intitulé : « Des bébés prisonniers à l'hôpital ». Il aborde le phénomène de la séquestration de bébés de zéro à deux mois dans les hôpitaux de référence du Bénin, faute de paiement des frais de césarienne par les parents. L'article paru le 19 octobre 2007 a été l'un des éléments qui ont mis la pression sur les autorités en charge de la santé eu le gouvernement béninois à décider en conseil des ministres et à accélérer la mise en œuvre de la gratuité de la césarienne au Bénin. Le Prix francophone de la liberté de la presse Prix RFI RSF OIF est ouvert aux journalistes de 41 pays membres de l'Organisation internationale de la Francophonie et a pour but de découvrir et d'encourager des talents journalistes. Sur tous les dossiers de candidature envoyés des 41 pays par catégorie (Radio et Presse écrite), seul un seul et unique lauréat, par catégorie, sort du tamis du jury pour être lauréat. Le jury, présidé par Hervé Bourges, Président d'honneur de l'Union internationale de la Presse Francophone, était composé de Geneviève Goetzinger, journaliste, directrice déléguée de RFI, Hugo Sada, délégué, Délégation à la Paix, à la Démocratie et aux Droits de l'Homme à l'Organisation internationale de la Francophonie, Jean-François Julliard, journaliste, secrétaire général de Reporters sans frontières, Julia Ficatier, journaliste à ‘'La Croix'' et Sophie Larmoyer, journaliste à Europe 1 Avant de partir pour le Canada recevoir le Prix RFI RSF OIF, Virgil HOUESSOU est allé recevoir un autre prix à Banjul en Gambie. Il est lauréat en catégorie Presse écrite du Prix d'excellence de l'Union des journalistes de l'Afrique de l'ouest (UJAO). Sur les cinq finalistes retenus, il a obtenu le 1er Prix en catégorie Presse écrite et a participé à l'Hôtel Kaïraba, du 14 au 16 octobre à un atelier sur les préventions de conflits, la promotion de la paix et des droits humains. C'est son article ‘'L'école béninoise est malade de ses enseignants qui a été primé. Il a reçu son trophée le jeudi 16 octobre à Banjul au cours d'une soirée de gala à laquelle ont participé des responsables du ministère gambien de la Communication et le corps diplomatique accrédité en Gambie. L'article primé est un dossier consacré à l'éducation dans le secteur public au Bénin où Virgil HOUESSOU constate que les enseignants ont une grande part de responsabilité dans les maux qui mine l'éducation au Bénin L'UJAO a institué ce prix d'excellence dans le cadre du Projet de renforcement des capacités (PRC) soutenu par la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF). Le jury était présidé par Rokia Bâ du Bureau multipays de l'UNESCO, avec comme membres Alpha Abdallah Sall du PRC-UJAO, Madi Cessay de la Gambie, membre du Comité exécutif de la Fédération internationale des journalistes, Mamadou Sy, président de l'Association des éditeurs de la Mauritanie, et Deve Etsy Kofi Agbenu, secrétaire à l'organisation de l'Association des journalistes du Ghana.

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :