• Déclaration des associations professionnelles : A l’attention des députés à l’Assemblée nationale

    Vu la Constitution du Bénin du 11 décembre 1990, Vu la loi organique sur la Haac, Vu la proposition de loi portant modification de certains articles de la loi organique sur la Haac, suite aux difficultés rencontrées par la Haac dans l'exercice de ses fonctions, Nous, professionnels des médias du Bénin plaidons pour que la modification de la loi organique tienne compte des professionnels de médias pour augmenter le nombre de professionnels devant siéger dans cette institution de la République. Demandons à la Représentation nationale : -d'augmenter plutôt à cinq le nombre des professionnels des médias à savoir deux pour la presse écrite, deux pour l'audiovisuelle et un pour les techniciens. -de maintenir le nombre à désigner par les députés à trois -et d'accorder le privilège au Chef de l'Etat de désigner un membre qui pourra éventuellement être le président de l'Institution. Les professionnels des médias pensent que l'Institution devant réguler la profession a besoin de plus de professionnels des médias comme à la Cour Constitutionnelle où les magistrats et juristes sont majoritaires pour atteindre ses objectifs. Les professionnels des médias du Bénin souhaitent vivement que les députés tiennent compte de cette préoccupation majeure des professionnels des médias pour l'amélioration de l'environnement de la presse au Bénin. Ils remercient d'avance tous ceux qui oeuvrent pour la liberté de presse et pour un exercice plus professionnel du métier de journaliste ou de communicateur au Bénin. Cotonou le 26 novembre 2008, Les Associations professionnelles

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :