• Capo Hounkpati désormais aux commandes

    Le Professeur Titulaire de Linguistique Hounkpati Capo est désormais le Directeur de l’Ecole Doctorale « Espaces, cultures et développement » de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université d’Abomey-Calavi. La cérémonie de prise de fonction a eu lieu ce mercredi, dans la salle de conférence de l’école, en présence des autorités rectorales et décanales, du corps enseignant, du personnel administratif et des doctorants.

     

    Capo Hounkpati Ecole Doctorale de la FLASH/UAC

    CAPO HOUNKPATI DESORMAIS AUX COMMANDES

     

    Le Professeur Titulaire de Linguistique Hounkpati Capo est désormais le Directeur de l’Ecole Doctorale « Espaces, cultures et développement » de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université d’Abomey-Calavi. La cérémonie de prise de fonction a eu lieu ce mercredi, dans la salle de conférence de l’école, en présence des autorités rectorales et décanales, du corps enseignant, du personnel administratif et des doctorants.

     

    C’est dans une ambiance très conviviale que le Professeur Capo Hounkpati, nouveau Directeur de l’école doctorale de la FLASH/UAC et son adjoint le Professeur Guy Ossito Midiohouan ont pris fonction suite à l’arrêté rectoral n°072-2015/UAC/SG/AC/VR-AARU/SCS/SP/SA du 16 octobre 2015 qui consacre leurs nominations. Après deux mandats de trois ans et quelques mois passés à la tête de l’Ecole doctorale de la Flash, le Professeur Michel Boko cède son fauteuil à son ex-adjoint et élu Directeur depuis 2013. Pour le sortant, le bilan de gestion de son équipe est satisfaisant au regard des résultats obtenus. En dehors de la construction du bâtiment abritant l’école doctorale, plusieurs d’entre les 582 docteurs et 680 titulaires de masters formés par l’école sont déjà en poste dans les différentes universités du Bénin et dans des structures importantes. Pour lui, le Professeur Capo est un connaisseur du domaine et initiateur des études doctorales dans la filière linguistique à l’université d’Abomey-Calavi. Le professeur Boko a félicité ses collaborateurs avant de les inviter à aider la nouvelle équipe dans la réussite de sa mission. Pour le Professeur Capo Hounkpati, la présente passation de témoin n’est qu’une application des textes en mal de relecture. Il se propose d’être le chef d’orchestre pour une gestion collégiale et plus participative de l’école afin que soient atténuées les frustrations tant au niveau des auditeurs que des encadreurs.  Pour la réussite de sa mission et en prélude aux réformes imminentes à l’école doctorale de la FLASH, Capo Hounkpati invite tous les acteurs au dialogue et à la réflexion en vue de trouver les solutions les plus pertinentes. Le Professeur Maxime da Cruz, 1er Vice-recteur chargé des affaires académiques, a félicité tous les acteurs de l’école avant de les exhorter à réfléchir sur le processus de formation depuis la sélection des candidats jusqu’à la soutenance de thèse. Signalons que Capo Hounkpati est Professeur titulaire des universités du Camès dans la spécialité linguistique depuis 1993. Il est assisté dans sa mission du Professeur Guy Ossito Midiohouan, élu en même temps que lui au poste d’adjoint du directeur de l’école doctorale depuis 2013. L’école doctorale de la Flash forme dans huit spécialités à savoir linguistique, lettres modernes, sociologie, géographie, philosophie, histoire, anglais et psychologie.

     

    Vie et œuvres du Professeur Capo

    Hounkpati Bamikpo Christophe CAPO est né le 01er janvier 1953 à Gadomé au Bénin. Après l’obtention de la licence en lettres en 1974 et la maîtrise en linguistiques en 1977 à l’université nationale du Bénin, il poursuit ses études à l’université de Legon (Ghana) où il obtint son Ph.D. de linguistique en 1981. Il a servi successivement dans les universités de Benin City et d’Ilorin au Nigeria avant de s’établir à l’université nationale du Bénin depuis 1989. Premier Professeur titulaire de linguistique des Universités CAMES, il est bien connu dans les sociétés savantes en Afrique, en Europe et aux Etats unis. Coordonateur de plusieurs revues scientifiques internationales, il a occupé le poste de chef du département des sciences du langage et de la communication de 2007 à 2012 à la Flash/Uac. Directeur adjoint de l’Ecole Doctorale pluridisciplinaire de la Faculté des Lettres, Arts et Sciences Humaines de l’Université d’Abomey-Calavi depuis 2008, il fut élu Directeur de l’EDP/FLASH en 2013.  «Le pape de la linguistique», comme ses pairs aiment l’appeler, est parfaitement bilingue et manie soigneusement l’outil informatique. Il parle plusieurs langues dont le Waci, l’Ewe, le Gen, l’Ajá et le Fon. Pour avoir étudié et servi au Ghana et au Nigeria, il n’y a nul doute qu’il parle aussi le fanti, l’akan ou le yoruba. Il faut d’ailleurs le surprendre entrain de remercier ou de saluer dans l’une de ces langues pour s’en convaincre. Chevalier de l'Ordre National du Bénin, Officier de l’Ordre National du Bénin, distingué meilleur homme de science et de culture par Manus France en 2009, Officier de l’Ordre National de Côte d’Ivoire en 2011, Hounkpati CAPO est marié et père de 5 enfants. Auteur d’une dizaine de livres, il a publié une soixantaine d’articles scientifiques et rédigé une vingtaine de chapitre d’ouvrage. Malgré son rang et ses charges, il travaille actuellement sur plusieurs sujets de recherche.

     

     

    Par Charles Dossou Ligan


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :